Les dix étapes indispensables de Paris Photo

in L'art au quotidien


La rédaction de Viens Voir vous révèle ses immanquables de la prochaine édition de Paris Photo.

Les expositions

1) La Galerie Asymetria, avec une intéressante promenade d’une photographie “asymétrique” polonaise : entre autres , Marek Piasecki, Jerzy Lewczynski.

2) La Galerie Tanit, avec les images décomposées de Jeanne et Moreau.

3) Le Salon d’honneur où l’on trouvera les Grands Formats d’Isabel Muñoz, les pièces de Ana Vitoria Mussi, et on pourra aussi revoir des tirages vintage de la série Hiroshima Collection de Hiromi Tsuchida.

4 ) Nous attendons avec impatience les nouvelles productions de Edouard Taufenbach (Viens Voir vous en avait parlé ici ), avec Du côté de Charlus, un hommage au célèbre baron proustien. Y retrouvera-t-on la dans du bourdon ? C’est dans le nouveau secteur Curiosa.

5) Très intrigués par cette une nouvelle technique photographique de Axel Hütte, inspirée du daguerréotype : au lieu d’utiliser du papier photo, il imprime sur un verre doté d’un revêtement et qui a pour effet de créer une luminosité intense grâce aux plaques métalliques réfléchissantes situées à l’arrière. Galerie Nikolaus Ruzicska, Salzburg.

Les talks

6) L’exposition comme moyen d’expression, une discussion prometteuse menée par David Campany avec la participation d’intervenants aussi prestigieux que Noémie Goudal, artiste, Liz Deschenes, artiste, Batia Suter, artiste, Roxana Marcoci, curatrice au MoMA et Olivier Lugon, historien Plateforme, samedi 10 novembre.

7) Elles x Paris Photo
Plusieurs évènements autour des femmes photographes et de leur représentativité
Fannie Escoulen, commissaire indépendante, proposera lors d’une journée de débats et de rencontres, de questionner la place des femmes dans l’histoire de la photographie, d’en explorer les contours historiques à travers leur présence dans des collections, des institutions ou dans l’histoire du livre de photographie, et de comprendre les raisons de leur marginalisation.
La Plateforme des Conversations (Auditorium Niveau 1), jeudi 8 novembre

14h15 → Lecture du Manifeste de #LaPartdesFemmes avec plus de 500 photographes signataires : le collectif s’exprime autour de la parité et la place des femmes photographes aujourd’hui.

Sur le même sujet de la parité, à 19h, rencontre avec Abigail Solomon-Godeau et Gabriele Schor qui s’interrogent sur : Où en sommes-nous aujourd’hui ? Femmes artistes, photographes, professionnelles de l’art et la lutte pour la parité

Pour découvrir les travaux des deux femmes photographes d’Iran et Maroc, venez à 17h15 au rencontre avec Tahmineh Monzavi, Fatima Mazmouz

Les prix

8) Prix Leica Oskar Barnack 2018:
Pour apprécier, entre autres, les séries  Red Ink de Max Pinckers et Empire de Samuel Gratacap.

Et le Prix Aperture du Livre avec, parmi les nominés, Nicolas Polli, dont le travail Ferox, The Forgotten Archives (1976–2010), avait fait l’objet d’un article à lire ici.
Jeudi 8/11 à 13h au Niveau 0 et pour connaître mieux les lauréats, rendez-vous vendredi 09/11 au Balcon d’honneur, Niveau 1, à 15h.

Les libraires et les signatures

09) Mack Books (stand SE3): signature par Ursula Schulz Dornburg de son ouvrage The Land In Between (Vendredi 9 à 13h00). Ursula Schulz-Dornburg est une photographe allemande explorant le lien entre le territoire, l’architecture et l’humain. Depuis la fin des années 1960, cette dernière a notamment effectué de nombreux voyages au Kazakhstan, en Arabie Saoudite, en Arménie afin de photographier des structures architecturales, symboles  d’un pouvoir impermanent.

10) Enfin, allez voir les nouveautés de la Livraria Madalena qui nous amène toujours d’intéressantes propositions éditoriales venues du Brésil, et des auteurs à découvrir.

Et c’est la semaine folle de la photo puisqu’il y a plein d’évènements : le salon Approche Paris, le Parcours PhotoSaintGermain, la toute nouvelle Biennale de l’Image Tangible, et plusieurs évènements autour du livre photo : Polycopies, Offprint et le Bal Books.

Cet article est signé par la rédaction de Viens Voir : Olenka Carrasco, Silvy Crespo et Bruno Dubreuil

Chroniqueur pour le magazine OAI13, critique et concepteur d’expositions, j'aime toutes sortes de photographies. Et j'explique pourquoi dans ce blog.