Le blog de Bruno Dubreuil

Category archive

Exposition - page 3

La photo expérimentale, c’est son dada

La photographie est un champ d’expérimentation presque infini. Et certains artistes se sont faits une spécialité d’en explorer les confins, à des années-lumières d’une pratique mainstream. Steven Pippin est l’un de ces aventuriers, aussi inventif que subversif. Le tout pimenté d’une pointe irrésistible d’humour très british. Son exposition ouvre demain, le 14 juin à la…

Nos vies sont devenues des photographies

Nos vies sont devenues des photographies. Qui nous portent autant qu’elles nous encombrent. C’est ce que j’ai pensé à quelques heures d’intervalle, il y a quelques jours. Récit. Pousser la porte de La Conserverie (Conservatoire National de l’Album de Famille) à Metz, c’est entrer dans un autre monde de la photographie. Celui du roman familial,…

Techniques anciennes pour des photos très contemporaines

La jeune scène artistique norvégienne n’est qu’à 55 minutes de Paris. Elle a pris ses quartiers au CCC de Tours (Centre de Création Contemporaine) fraîchement réinstallé dans l’ancien édifice de l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts, entièrement rénové. L’exposition s’appelle « Innland » et ouvre, avec ses créations, des directions photographiques plutôt inattendues. Deux exemples marquants. Se servir des…

Debi Cornwall, stratégies photographiques face au contrôle de l’information à Guantanamo

Construire un travail photographique, c’est aussi une affaire de stratégie. Contournement, infiltration, encerclement : les termes évoquent des opérations militaires et correspondent à autant d’approches possibles. Debi Cornwall en combine plusieurs pour rendre à son sujet toute la force et la complexité qu’il mérite : le camp de Guantanamo et, à travers lui, une certaine…

Michel Nedjar ou l’indispensable versant de l’art contemporain

Michel Nedjar n’est pas un accident dans la chaîne de l’évolution de l’histoire de l’art. Il fallait qu’il apparaisse. Comme si l’art contemporain avait eu besoin de Michel Nedjar pour faire pendant à ses visées conceptuelles et à certaines formes désincarnées. Pour qu’un geste inscrit dans une matérialité brute résiste aux savantes constructions de l’esprit…

Quelques highlights d’Art Paris

L’intérêt d’une foire d’art contemporain, c’est de nous ramener à la nécessité, pour l’oeuvre, de se faire objet afin de répondre aux lois du marchés. Ce qui s’y montre peut être alors valorisé et s’échanger. Or cette valeur d’échange n’est pas qu’un succédané de l’oeuvre, une forme parallèle de son existence : elle est au…

Le dessin en perpétuelle redéfinition

Jusqu’à dimanche soir, se tient au Carreau du temple le salon Drawing Now consacré au dessin contemporain. Un salon en effervescence totale : d’un stand à l’autre, on navigue de surprise en surprise. Techniques sidérantes, audaces plastiques : mais comment le dessin est-il redevenu ce truc qui nous donne envie de courir acheter des crayons…

Karel Appel, trajectoire

Parmi toutes les manières d’approcher l’art, celle qui consiste à suivre le parcours d’un artiste sur l’ensemble de sa vie (on parlera du corpus de ses oeuvres) est peut-être celle qui m’intéresse le plus. Observer les passages, les ruptures ou les évolutions, considérer les commencements et la fin de la route, discerner peut-être les doutes,…

L’oeil plié ou l’infini dans la photographie

C’est avec le thème du pli que la Galerie Binôme entame son année 2017. Un thème passionnant qui s’épanouit avec bonheur dans l’image bidimensionnelle. Et qui est au coeur d’une relation singulière avec le spectateur. Petite exploration de la cartographie du pli. C’est comme si le pli, par ce qu’il montre, cache, suggère et sous-entend…

La photo a-t-elle sauvé Tintin ?

L’expo Hergé au Grand Palais (attention, il ne reste que quelques jours pour la voir) est l’occasion de raviver les plaisirs de la tintinophilie. Mais au fait, est-ce que Tintin aimait la photo ? On l’a beaucoup dit : Hergé (Georges Remi de son vrai nom : prenez les initiales, inversez, hop, ça fait Hergé)…

Go to Top